Principes scientifiques et pédagogiques

Les programmes de SOPHIA sont construits en référence à des critères de qualité scientifique et pédagogique qui valorisent la notion de niveaux de preuve et une dynamique de pédagogie interactive. L’exigence d’indépendance des messages est fondée sur les principes suivants :

  • Utilisation de données précisément référencées ;
  • Présentation objective et impartiale des données scientifiques ;
  • Absence de toute promotion en faveur d'un produit de santé ;
  • Citation de la DCI des médicaments.

EBM 

Le concept de médecine fondée sur les niveaux de preuve (Evidence-Based Medicine ; EBM) est bien adapté au contexte de la formation puisque cette approche a été développée dans le cadre de la formation initiale des étudiants en médecine, comme une nouvelle pédagogie « d'apprentissage par problèmes ».

L’EBM incite à utiliser un modèle de décision clinique pluraliste, modulable et équilibré, une approche intégrant les données actuelles de la science, les contraintes du contexte de soins et l'expérience du soignant aux valeurs et agissements du patient.

évaluation

Comité éditorial

Le contenu pédagogique de chaque programme est conçu sous l’égide d’un comité éditorial, composé de praticiens désignés par les organismes partenaires et représentatifs de son futur auditoire. Le comité éditorial identifie les questions cliniques d’intérêt qui structurent l’exposé (attentes de formation). Il est invité à motiver ses choix en termes de :

  • fréquence du problème en pratique quotidienne ;
  • difficulté conceptuelle/pratique à le résoudre de façon satisfaisante ;
  • impact sanitaire s'il est non ou mal résolu.

Auteurs

Choisis pour leur niveau de qualification reconnu dans le domaine concerné, les auteurs sont invités à rédiger l'exposé en réponse aux questions posées par le comité éditorial, en cohérence avec les critères de qualité généraux, et à la lumière de leur expertise clinique.

Les auteurs ont toute latitude pour moduler l’argumentation en fonction de ce qu'ils estiment être des besoins de formation non ou mal identifiés. Les auteurs sont aussi chargés d’indiquer explicitement :

  • Les objectifs pédagogiques de la formation ;
  • Une conclusion en forme de points-clés pour la pratique.

Participants

Les décisions cliniques (simulées) des participants sont généralement testées avant et après l'exposé des arguments de la littérature selon une démarche Prétest/Posttest. Au terme de la formation, les participants évaluent le programme selon des critères multiples, en particulier :

  • Pertinence de la formation pour la pratique ;
  • Objectivité et impartialité des informations écrites et orales ;
  •  Absence de promotion des produits/dispositifs de santé.

Le recueil et l'analyse de ces données permettent de construire le bilan pédagogique et d’en déduire les axes d'amélioration du programme.


Date de dernière mise à jour : 10 aout 2018